dimanche 22 octobre 2017

Projection du vote populaire en fonction de la langue maternelle par circonscription

La semaine dernière, nous avons exploré les religions, les langues maternelles et les niveaux de scolarité des Québécois et Québécoises dans les 125 circonscriptions. Ces données provenaient du recensement canadien de 2011 et ont été divisées et subdivisées dans les dossiers socio-économiques des circonscriptions par le DGEQ.

L'exercice d'aujourd'hui consiste à prendre ces données brutes et les comparer avec la dernière projection Qc125 du vote populaire (25 septembre 2017). Vous pouvez consulter les projections des 125 circonscriptions en cliquant sur les liens suivants:



Dans les graphiques ci-dessous, l'axe vertical représente la projection du vote populaire du parti indiqué. L'axe horizontal est la proportion du groupe linguistique de chaque circonscription.

Nous divisons ce billet en trois sections:

  1. Les proportions de francophones
  2. Les proportions d'anglophones
  3. Les proportions d'allophones




Projection du vote populaire en fonction de la proportion de francophones par circonscription




Comme vous pouvez le constater sur le graphique ci-dessous, il est vrai que les appuis au PLQ descendent en fonction de la proportion de francophone par circonscription, mais cette distribution ne descend certainement pas à zéro non plus.

Avec le dernier sondage Ipsos/La Presse, la moyenne actuelle du support francophone au PLQ est juste au-dessus de 24% telle que calculée par le modèle Qc125.



Pour la Coalition Avenir Québec et le Parti québécois, cette distribution est inversée. Plus il y a d'électeurs francophones au sein d'une circonscription, plus la moyenne des appuis grimpe. Toutefois, la relation n'est pas linéaire: la CAQ et le PQ sousperforment leur moyenne respective dans quelques comtés hautement francophones (coin inférieur droit des graphiques suivants).






Pour Québec solidaire, les quelques comtés où il performe bien contiennent une proportion de francophones similaire à la moyenne nationale. Les appuis à QS au sein des circonscriptions où peu de francophones résident sont relativement stables (et juste sous la moyenne nationale).







Projection du vote populaire en fonction de la proportion d'anglophones par circonscription



Ce n'est pas une surprise, le PLQ domine l'électorat anglophone québécois (7,8% de la population du Québec) et donc plus une circonscription contient une forte proportion d'anglophones, plus le support au PLQ grimpe.



Pour la CAQ et le PQ, les graphiques sont similaires: les circonscriptions où de nombreux anglophones résident ne supportent pas ces partis en grande proportion.




Finalement, pour Québec solidaire, la distribution est plutôt stable. Les quelques comtés où QS surperforme contiennent une proportion d'anglophones près de la moyenne nationale.






Projection du vote populaire en fonction de la proportion d'allophones par circonscription



Pour ce qui est des proportions d'allophones par circonscription, les graphiques d'intentions de vote sont beaucoup plus « bruyants » qu'avec les francophones et les anglophones. Nous pouvons constater que le Parti libéral performe plutôt bien dans ces circonscriptions, mais qu'il y a aussi quelques exceptions:


Pour la CAQ et le PQ, qui sont à égalité statistique aux 3e et 4e rangs sur l'Île de Montréal où se trouvent la plupart des allophones, il n'est pas surprenant de voir les intentions de vote descendre avec la proportion d'allophones par circonscription.








En conclusion



J'attends impatiemment de nouvelles données pour mettre à jour la projection électorale. Avec l'électrochoc de la partielle dans Louis-Hébert et le remaniement ministériel qui a suivi, il se peut que les aiguilles aient bougé.

Les chiffres d'Ipsos/La Presse d'hier confirment de plus en plus l'avance de la CAQ chez l'électorat francophone et dans la région de Québec, mais ces appuis sont-ils réellement fidèles au parti de François Legault? Ou expriment-ils un grand désir de changement de l'électorat? Les réponses à ces questions ne sont évidemment pas mutuellement exclusives.


Bon dimanche à tous mes lecteurs et lectrices! Merci de votre support grandissant.




Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com.