lundi 14 novembre 2016

Le modèle avec les résultats de 2014 et 2012

Et c'est parti! Voici la première version (officielle) du modèle. Évidemment, je prévois que des ajustements seront apportés au fur et à mesure que j'apprends à raffiner ses paramètres.Voici en quoi cette première version consiste.

  •  J'ai d'abord divisé le Québec en 23 régions. Je croyais initialement que 6 ou 7 régions seraient suffisantes, mais je n'obtenais pas des résultats fiables ou même réalistes. (Par exemple, avec 40% du vote, un parti pouvait obtenir 105-110 sièges sur 125!) J'ai donc divisé davantage les régions en sous-régions ayant des habitudes électorales similaires. 
  • Afin de tester le modèle, j'ai entré les résultats de l'élection générale de 2014, soit 41,5% pour le PLQ, 25,4% pour le PQ et 23,0% pour la CAQ et 7,6% pour QS.


  • Donc, le modèle (en moyenne) donne 6,3 sièges de trop au PLQ, alors qu'il en donne 6,8 de moins au PQ et 2,4 de moins à la CAQ. Le résultat de QS est exact. Je devrais donc m'assurer que le modèle ne favorise pas le PLQ dans le futur (même si l'écart se trouve dans la marge d'erreur). Cependant, la victoire libérale de 2014 était tellement écrasante qu'il se peut que le modèle « arrondisse » les coins en faveur des Libéraux, Non?
  • Comment re-vérifier? En utilisant les résultats de 2012. J'ai entré 31,9% pour le PQ, 31,2% pour le PLQ, 27,1% pour la CAQ et 6,0% pour QS. Voici le résultat du modèle:
  • Je crois qu'il est prudent d'affirmer que non seulement le modèle fonctionne à merveille avec les résultats de 2012, mais que cette élection aurait vraiment pu aller d'un côté comme de l'autre. En fait, avec les résultats de 2012, le modèle donne une victoire libérale à 52,2%. On connait la suite.  
Alors j'ai confiance au modèle, même s'il n'est pas parfait. Plus de détails sous peu.