mercredi 22 mars 2017

Un humble coup d'oeil à la Présidentielle française

Loin de moi l'envie de me prétendre comme spécialiste de la politique française, mais demeure-t-il que l'élection présidentielle qui aura lieu les 23 avril et 7 mai prochain est sans aucun doute l'évènement politique de l'année, alors, évidemment, je m'y intéresse.

Comme il y a de nombreux sondages accessibles dans les médias et que le système électoral français est ô tellement plus simple que le nôtre (victoire du populaire = victoire de la présidence, il n'y a pas de circonscriptions), je me suis dit que je pourrais y jeter un coup d'oeil!

D'ailleurs, je tiens à remercier Dr. Claire Durand, professeure titulaire en sociologie de l'Université de Montréal, pour m'avoir fourni les données nécessaires pour écrire ce billet (visitez son blog ici et son compte Twitter ici).

Voici donc les chiffres.

Dr Durand m'a fourni pas moins de 50 sondages de firmes professionnelles qui datent du début janvier jusqu'au 20 mars dernier. Ces sondages ont été pondérés en fonction de la taille de leurs échantillons et de la date de la prise de données par les firmes. Les sondages plus récents, en particulier ceux depuis le 1er mars (date de l'annonce de la mise en examen de François Fillon) - possèdent évidemment un poids plus important dans la pondération.

Voici donc les intentions de vote au premier tour:



Étonnamment, il y a très peu de variance dans les sondages. Mme Le Pen est extrêmement stable entre 25 et 28% depuis janvier. M. Macron oscillait entre 19% et 21% jusqu'à ce que M. Fillon lui-même chute de quelques points. J'ai donc effectué une séance de 100k simulations en utilisant une distribution gaussienne (normale) centrée à la moyenne de chacun de ces cinq candidats avec un écart-type de 2%.

Voici le résultat:


Mme Le Pen remporte le vote populaire dans 66,1% des simulations. Elle termine au deuxième rang dans 33,6% des simulations. Elle possède donc une probabilité très confortable de 99,7% de passer au deuxième tour.

M. Macron remporte le vote populaire dans 33,9% des simulations. Il termine second dans 64,9% des simulations. M. Macron possède une probabilité de 98,8% de se qualifier pour le deuxième tour.

M. Fillon était le favori pour remporter la présidentielle en janvier dernier. Ses chances de se qualifier pour le deuxième tour sont seulement de 1,6%.

Voici donc les probabilités de se qualifier pour le deuxième tour de la présidentielle:


Il reste encore un mois avant le premier tour des présidentielles françaises. C'est à suivre.

Bonne journée à tous et toutes!


* * * * * * *

Qc125 sur Twitter: @Qc_125.

Qc125 sur Facebook: @Qc125

Qc125 sur Google+