vendredi 22 septembre 2017

Sondage Mainstreet septembre 2017: ça se corse

Il n'est pas rare pour un parti politique d'obtenir une modeste hausse de ses appuis à la suite d'un évènement aussi médiatisé qu'un congrès national - en particulier après un vote de confiance réussi.

Le premier sondage post congrès du Parti québécois est publié ce matin dans le quotidien The Gazette de la plume du journaliste Philip Authier. La firme Recherche Mainstreet était sur le terrain du 12 au 14 septembre, soit tout juste après le congrès péquiste du 8-9-10 septembre au Palais des Congrès de Montréal.

Ce nouveau sondage contient des chiffres intéressants, alors, sans plus tarder, voici les intentions de vote des électeurs décidés et favorables telles que mesurées par Mainstreet:

PLQ 30% (-1% par rapport à août 2017)
CAQ 26% (-2%)
PQ 26% (+2%)
QS 18% (+1%)

Ce sondage téléphonique probabiliste contient un échantillon de 1501 répondants. La marge d'erreur est de 2,5%.

Quelques observations:

  • Le Parti libéral du Québec demeure en tête, mais atteint son plus bas niveau de 2017. Depuis la création de Qc125 à l'automne dernier, aucun sondage n'a placé le PLQ sous la barre des 30%. Combiné avec le 32% du dernier sondage Léger, Le PLQ semble maintenant avoir atteint un nouveau point d'équilibre - à peine au niveau de son résultat de 2012.
  • La Coalition Avenir Québec oscille autour de son niveau de l'été, mais se trouve tout de même à son point le plus bas chez Mainstreet depuis avril (Léger avait mesuré 28% pour la CAQ en août). Cette baisse de 2% de la CAQ est symétrique avec la hausse PQ.
  • Avec 26%, le Parti québécois semble remonter doucement la pente après un printemps désastreux (Mainstreet juillet: 21%, août: 24%), mais j'encouragerais mes lecteurs et lectrices à faire preuve d'une extrême prudence avec cette mesure: cette hausse post-congrès est tout de même modeste considérant l'ampleur de la couverture médiatique qui a eu lieu en début septembre. De plus, une hausse de 2% est à l'intérieur de la marge d'erreur du sondage, alors attendons de voir les chiffres d'octobre avant de conclure que le PQ est de retour en deuxième place.  
  • Finalement, le cas de Québec solidaire est quelque peu troublant, car il s'agit ici de la seule mesure où Mainstreet et Léger sont réellement en désaccord. Je dis « quelque peu », car les chiffres estivaux de ces deux firmes ont raisonnablement convergé pour chacun des autres partis, mais cet écart d'appui à QS est significatif. À la fin août, Léger mesurait QS à 12%, soit une baisse de 3% par rapport à son coup de sonde de juin. 

Jetons un coup d'oeil à la progression des chiffres Mainstreet depuis janvier:



Donc, selon les chiffres Mainstreet:

  • Le Parti libéral n'a pas été mesuré à plus de 33% depuis le budget à la fin mars;
  • La donnée de 32% pour la Coalition Avenir Québec en mai était bel et bien une donnée aberrante (ce qui est normal pour un sondage probabiliste);
  • Le Parti québécois revient à son niveau du printemps - mais attention, cette hausse post-congrès pourrait n'être qu'éphémère; 
  • Et Québec solidaire? Ce parti semble avoir atteint un niveau stable depuis quatre mois maintenant.


Nous ajoutons donc ce sondage à notre graphique contenant tous les coups de sonde depuis le Nouvel An:


Attention: les chiffres indiqués sur cette figure représentent les moyennes pondérées des sondages et non les projections Qc125 (les chiffres seront certes semblables, mais les projections sont calculées avec un modèle plus complexe). Le poids d'un sondage est calculé avec la taille de son échantillon et la date de prise de sonde. Évidemment, les sondages plus récents possèdent une pondération plus importante.


Ce dernier coup de sonde de Mainstreet donne une faible avance au Parti québécois au sein de l'électorat francophone avec 29%. Au deuxième rang de cet échantillon se trouve la CAQ avec 27%. Les Libéraux ne sont pas loin derrière avec 25%. Finalement, QS obtient un score respectable de 19% auprès des francophones.



Chez les non-francophones, le PLQ domine toujours avec 70%, mais la CAQ n'obtient pas moins de 18% de cette tranche de l'électorat selon Mainstreet. Si cette valeur devait se concrétiser, elle ne serait pas suffisante pour détrôner les députés libéraux de l'ouest de Montréal, mais elle pourrait indiquer que des pivots des Cantons de l'Est pourraient être bel et bien être en danger (par exemple, près de 19% des électeurs de Brome-Missisquoi sont non-francophones).


Chez les non-francophones, QS obtient 8% des intentions de vote et le PQ, 4%.


Comment se compare ce sondage avec la dernière projection Qc125? Avec le dernier Léger? Voici:


Quelques observations:

  • La projection du Parti libéral se trouve « pile » entre les deux derniers sondages. Il n'y a pas vraiment de surprise ici, car les intentions de vote du PLQ sont stables depuis longtemps.
  • Pour la Coalition Avenir Québec, les deux derniers sondages se trouvent bien à l'intérieur des intervalles de confiance. Toutefois, comme le PQ devrait augmenter son vote populaire de quelques fractions de point, nous pouvons nous attendre à ce que la prochaine projection de sièges caquistes soit légèrement à la baisse. Légèrement.
  • Le chiffre Mainstreet de septembre pour le Parti québécois se trouve en dehors de l'intervalle de confiance supérieur, indiquant que la prochaine projection Qc125 devrait faire grimper le PQ. Cette hausse sera modeste toutefois, car le dernier Léger - qui a eu lieu avant le congrès national - n'accordait que 22% des intentions de vote au PQ.
  • Finalement, comme vous pouvez le constater sur la figure ci-dessous, la projection de Québec solidaire est... au milieu de deux points éloignés - distancés de 6%. Léger et Mainstreet se trouvent à l'extérieur de l'intervalle de confiance de la dernière projection. Ceci aura comme effet d'augmenter considérablement la variance des données de QS. 


En conclusion



Je possède maintenant assez de données pour lancer le simulateur et compiler une nouvelle projection. Elle sera disponible dans les prochains jours avec la carte complète et les projections pour les 125 circonscriptions du Québec. La dernière projection contenait pas moins de 34 comtés pivots, alors seulement quelques points de différence pourraient chavirer les projections de sièges.

Bon vendredi à tous et toutes!




Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com.

Twitter: @Qc_125

Facebook: @Qc125