vendredi 13 octobre 2017

Les langues maternelles du Québec par circonscription

Après avoir exploré les religions et les niveaux de scolarité par circonscription plus tôt cette semaine, nous jetons aujourd'hui un regard sur les langues maternelles des Québécois et Québécoises - toujours au sein des 125 circonscriptions du Québec.

Il y a évidemment plus d'une façon d'approcher cette étude: les données du recensement nous offrent des détails sur la première langue officielle parlée, la connaissance des langues officielles, la langue la plus souvent parlée à la maison, etc. Pour ce billet, j'ai toutefois arrêté mon choix sur la langue maternelle.

Nous allons donc explorer les proportions des langues maternelles dans les 125 circonscriptions. Évidemment, je ne peux pas les présenter toutes, alors je vais me limiter aux huit langues maternelles les plus courantes au Québec, selon les données du recensement canadien de 2011* divisées selon les dossiers socio-économiques des circonscriptions du Directeur général des élections du Québec (qui ont été mis à jour en 2014).

[*Les informations seront mises à jour quand le DGEQ publiera les rapports avec les données du recensement de 2016.]


Voici donc les langues maternelles les plus courantes au Québec:

  1. Le français 79,6%
  2. L'anglais 7,8%
  3. L'arabe 1,8%
  4. L'espagnol 1,7%
  5. L'italien 1,5%
  6. Le créole 0,6%
  7. Les langues chinoises 0,5%
  8. Le grec 0,4%


Voici donc les proportions de chacune de ces langues dans les 125 circonscriptions. Bonne lecture!



1- Le français



Sans surprise, le français est la langue maternelle d'une forte majorité de Québécois, soit 79,6%. Elle est la langue maternelle de plus de 50% de la population dans 110 des 125 circonscriptions.

Parmi les quinze circonscriptions où le français n'est pas la langue maternelle majoritaire, quatorze se trouvent sur l'Île de Montréal. La quinzième est Ungava, dans le nord du Québec.



Je n'éditorialiserai pas la position et/ou l'état du français au Québec (ce n'est pas le rôle de cette page), mais j'ajouterai ceci: si le français est la langue maternelle de 79,6% des Québécois, elle est la langue la plus utilisée à la maison pour 82,5%, un écart positif de +2,9%.




2- L'anglais



L'anglais est la deuxième langue maternelle la plus courante au Québec avec 7,8% de la population. Elle est la langue la plus utilisée à la maison pour 10,1%, soit un écart positif de +2,3%

La majorité des circonscriptions où l'anglais est la langue maternelle se trouvent dans l'ouest de Montréal, l'ouest de la Montérégie et l'Outaouais.


Hors de ces régions, il y a des communautés anglophones qui représentent plus de 10% des circonscriptions d'Orford, Brome-Missiquoi, Argenteuil et Bonaventure.




Les autres langues



Avant d'explorer les autres langues une par une, je croyais qu'il serait intéressant d'assembler une carte « autres langues ». Après tout, le français et l'anglais sont la langue maternelle de 87,4% des Québécois, alors nous allons considérablement changer d'échelle. Considérez la carte suivante:


Les autres langues maternelles se retrouvent principalement, sans surprise, à Montréal et Laval. La section nord-est de Montréal contient les plus grandes concentrations. Outre les deux îles, les plus grandes concentrations d'autres langues maternelles se trouvent dans les circonscriptions de La Pinière (Montérégie) et Ungava (Nord).



Ungava est un cas particulier: le français est la langue maternelle pour 35% de ses habitants, les langues cries 34,6%, l'inuktitut 25,2% et l'anglais 4,3%.

Découpons les « autres langues » une par une.




3- L'arabe



Une proportion de 1,8% de Québécois parle l'arabe comme langue maternelle. Ils se retrouvent principalement à Laval et Montréal.


Les circonscriptions avec les plus fortes concentrations sont l'Acadie (19,7%), Jeanne-Mance-Viger (11,8%), Chomedey (11,1%) et Saint-Laurent (10,5%).




4- L'espagnol



L'espagnol est juste derrière l'arabe au quatrième rang avec 1,7% de la population. On retrouve cette langue maternelle principalement à Montréal et la moitié est de Laval.



Les circonscriptions avec les plus fortes concentrations sont Viau (12%), Bourassa-Sauvé (7,6%) et Jeanne-Mance-Viger (7,1%). Hors de Montréal et Laval, on retrouve des hispanophones dans La Pinière (4,2%) et Taillon (Montérégie).




5- L'italien




La communauté italienne québécoise habite principalement le nord-est de Montréal et l'est de Laval.



Les deux plus importantes concentrations se trouvent dans les circonscriptions de LaFontaine (27%) et Jeanne-Mance-Viger (25,8%).





6- Le créole




Les langues créoles sont la langue maternelle de 0,6% des Québécois. On les retrouve principalement dans l'est de nord-est de Montréal, à Laval et quelque peu en Montérégie.



La circonscription de Bourassa-Sauvé contient la plus haute concentration avec 10,1%, puis viennent LaFontaine (7,8%) et Viau (7,7%).





7- Les langues chinoises



Jusqu'en 2011 inclusivement, le recensement canadien regroupait le mandarin, le cantonais et les autres langues (ou dialectes) provenant de la Chine. Au total, une de ces nombreuses langues est la langue maternelle de 0,5% des Québécois.


Nous les retrouvons majoritairement sur l'Île de Montréal, mais la plus forte concentration est dans La Pinière (à Brossard, en Montérégie) avec 6,1%. Sur l'île, les trois circonscriptions où l'on retrouve les plus fortes concentrations sont Westmount-Saint-Louis (5,4%), Saint-Laurent (5%) et Notre-Dame-de-Grâce (3,1%).




8- Le grec



Finalement, nous retrouvons des Québécois ayant le grec comme langue maternelle dans le nord et l'ouest de Montréal et dans la moitié ouest de Laval.



Les plus fortes concentrations sont à Chomedey (12,7%), Laurier-Dorion (6,8%) et Acadie (5,3%).




En conclusion




J'ai moi-même beaucoup appris en traçant ces cartes au cours des dernières semaines. Elles seront utiles au raffinement du modèle électoral Qc125. Évidemment, il sera particulièrement intéressant de comparer ces cartes avec celles qui seront tracées avec les données mises à jour du recensement (ce sera fait avant la fin de l'année).


Avis à mes lecteurs et lectrices: je serai hors de la zone internet pour la fin de semaine, alors je répondrai à vos tweets, commentaires Facebook et courriels à mon retour dimanche .

Bonne fin de semaine à tous et toutes!





Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com.