vendredi 20 octobre 2017

Nouveau sondage Ipsos: Le PLQ en tête, la CAQ mène chez les francophones

Coup de théâtre ce matin: le quotidien La Presse publie un sondage des intentions de vote des Québécois. Sauf erreur, il s'agit du premier sondage commandé par La Presse depuis le CROP de décembre 2016.

Ce sondage vient de la firme reconnue Ipsos qui a été sur le terrain du 14 au 17 octobre 2017. L'échantillon est de 1659 répondants. La méthode utilisée est une combinaison d'un panel internet et d'appels téléphoniques.

[Si Ipsos et La Presse s'associent pour publier des sondages à intervalle régulier, ça ne peut qu'être une bonne nouvelle pour ceux et celles qui étudient les mouvements de l'opinion publique. Deux firmes, c'est bien - mais trois, c'est mieux!]


Dans un article signé de la plume du journaliste Denis Lessard, nous pouvons lire que les Libéraux conservent la tête des intentions de vote, mais que cette avance est extrêmement fragile. Voici les chiffres:


Chez l'électorat francophone, le CAQ est en tête avec 32%. Le Parti québécois est deuxième avec 29%. Le PLQ tire de l'arrière avec 24%. QS retombe sur terre avec 12%.




Comment ce sondage se compare-t-il avec la dernière projection Qc125? Voici les chiffres avec les intervalles de confiance de 95%. J'ajoute le dernier sondage Mainstreet de septembre en guise de comparaison.


À l'exception de la donnée pour Québec solidaire, les chiffres Ipsos tombent tous à moins d'un écart-type de la dernière projection Qc125.

Voici la progression des moyennes pondérées des sondages depuis janvier 2017:


Et voici l'évolution des intentions de vote des francophones depuis le Nouvel An:



En conclusion


Quelques observations:

  • Le Parti libéral du Québec est encore en avance dans la région de Montréal, mais il commence à perdre des plumes ailleurs. Les Libéraux sont troisièmes dans les intentions de vote chez les francophones depuis plusieurs mois, sauf que l'écart avec ses rivaux est toujours serré... mais pas cette fois. Ipsos montre que le PLQ est 8% derrière la CAQ et 5% derrière le PQ dans cette tranche importante de l'électorat.
  • La Coalition Avenir Québec est maintenant devant (ou à égalité avec) le PQ pour le sixième mois consécutif - avec des sondages de trois firmes différentes. Ce n'est certainement plus une anomalie statistique. Premier chez les francophones dans la moyenne des sondages depuis juin, la CAQ est en train de consolider son avance dans la région de Québec. Sans Québec, ni le PLQ, ni le PQ ne peuvent devenir majoritaires.
  • Le Parti québécois se maintient dans ce sondage, mais ne progresse pas. Si la CAQ continue sa montée dans le 450, les seules circonscriptions solides péquistes se trouveront dans le Bas-Saint-Laurent, le Saguenay et la Côte-Nord. Ce sondage Ipsos est désastreux pour le PQ dans la région de Québec: 16%.
  • Finalement, Québec solidaire semble avoir terminé sa lune de miel du printemps dernier et retombe à un niveau un peu plus élevé que celui des élections de 2014. En août, Léger mesurait aussi QS à 12%. Reste à voir si Mainstreet mesurera aussi une baisse de QS dans son prochain sondage (attendu la semaine prochaine). 


Le rapport complet du sondage n'a pas été partagé encore par La Presse ou Ipsos. J'aurais plus de détails dans les prochains jours quand il sera disponible.


Bon vendredi à tous et toutes!




Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com.