dimanche 23 décembre 2018

Projection fédérale Qc125: 2018 se termine dans l'incertitude

Les maisons de sondages canadiennes ont été prolifiques dans les dernières semaines. Depuis la fin novembre, pas moins de six firmes différentes ont publié des données sur les intentions de vote des électeurs au pays. Les chiffres publiés diffèrent évidemment d'une firme à l'autre, mais, dans l'ensemble, ils ont capturé une nette baisse de support pour le gouvernement libéral qui termine l'année 2018 du mauvais pied.


[Voici tous les sondages publiés au pays depuis le début de 2018. Pour consulter la liste complète, visitez cette page.]

Nous entrons ces données dans le modèle Qc125 et, à l'aide des sous-échantillons régionaux et démographiques, nous publions aujourd'hui le portrait politique actuel à la veille de la pause de Noël et du Jour de l'An (des détails sur la méthodologie sont disponibles ici).


Projection du vote populaire


Alors qu'il frôlait le seuil des 40% d'appuis au pays à l'automne, le Parti libéral du Canada termine l'année en baisse avec une moyenne de 35,0%. Les troupes de Justin Trudeau auront fort à faire en 2019, car, comme nous le verrons plus bas, un tel niveau de support serait probablement insuffisant pour remporter une deuxième majorité consécutive.


Non loin derrière se trouve le Parti conservateur du Canada avec une moyenne de 33,1%. Les appuis au PCC ont oscillé quelque peu depuis l'été, mais ils semblent plafonner autour de 32% à 33% depuis des mois. Étrangement, la baisse libérale récente n'a que très peu fait augmenter les appuis conservateurs. Si les chiffres se sont resserrés depuis quelques semaines entre le PLC et le PCC, c'est parce que les Libéraux ont glissé, non pas parce que le PCC est en hausse.

De son côté, le Nouveau Parti démocratique grimpe à 16,1%. Même s'il s'agit d'une hausse modeste pour cette semaine, les appuis au NPD ont stagné tout au cours de l'année. Peu importe la région du pays, le NPD demeure en nette baisse depuis le départ de Thomas Mulcair. Nous pouvons parier que plusieurs électeurs néo-démocrates retiendront leur souffle lors de l'élection partielle de Burnaby-Sud au printemps prochain, où Jagmeet Singh tentera de se faire élire à la Chambre des Communes pour la première fois. Une révolte du caucus néo-démocrate pourrait bien survenir si M.Singh perd cette élection partielle.

Voici les moyennes du vote populaire des principaux partis avec les intervalles de confiance de 95%:




Projection de sièges


Avec un écart aussi serré entre les deux partis de tête au vote populaire, il n'est pas surprenant que la projection de sièges se soit considérablement resserrée aussi. Selon les derniers chiffres, le Parti libéral du Canada conserve la moyenne de sièges la plus élevée avec 166, mais les intervalles de confiance des Libéraux croisent considérablement ceux des Conservateurs:



Le Parti Conservateur du Canada obtient en moyenne 133 sièges selon cette projection, mais son intervalle de confiance s'étend de 92 à 174 sièges - un écart énorme qui s'explique par les variations récentes des intentions de vote au pays.

Le Nouveau Parti démocratique récolte quant à lui une moyenne de 27 sièges, une hausse de près de dix sièges par rapport à la projection précédente, mais un résultat tout de même nettement inférieur aux 44 sièges de 2015 avec Thomas Mulcair.

Au Québec, le Bloc québécois profite de la baisse modeste du PLC et grimpe à une moyenne de 8 sièges.

Le Parti vert du Canada remporte 3 sièges en moyenne, tous sur l'Île de Vancouver en Colombie-Britannique.

Finalement, le Parti populaire du Canada demeure favori dans le comté pivot de la Beauce, soit la circonscription de Maxime Bernier.


Projection du vainqueur



Avec de tels résultats, le Parti libéral remporte le plus grand total de sièges dans trois simulations sur quatre (75,8%) et une majorité de sièges dans seulement 45% des 100 000 simulations effectuées par le modèle.


Le Parti conservateur remporte 23,5% des simulations.



Distribution régionale



Dans les provinces de l'Atlantique, où le Parti libéral a balayé l'entièreté des 32 circonscriptions en 2015, les troupes de Justin Trudeau trônent toujours au sommet, mais un « blanchissage » comme en 2015 semble peu plausible selon les chiffres actuels, car les Conservateurs pourraient enregistrer des gains - particulièrement au Nouveau-Brunswick.




Au Québec, le Parti libéral se trouve toujours en position d'enregistrer des gains importants (par rapport aux 40 sièges en 2015). Les Conservateurs pourraient conserver leurs acquis, particulièrement dans la grande région de Québec. Le Bloc québécois demeure compétitif dans les circonscriptions qu'il a gagnées en 2015. Et le NPD? Il est en chute libre.



En Ontario, où le PLC avait remporté 80 sièges en 2015, nous observons énormément de variations depuis le début novembre. Regardez l'étendue de ces intervalles de confiance:


En effet, les Libéraux récoltent une moyenne de 58 sièges ontariens contre 50 pour les conservateurs, mais l'incertitude est tellement grande que l'on pourrait décrire ce scénario comme une égalité statistique.

Dans les Prairies (MB et SK), les Conservateurs remportent presque tous les sièges à l'extérieur de Winnipeg et la circonscription saskatchewanaise de Ralph Goodale (Regina-Wascana):



En Alberta, où la projection du vote populaire frôle les 60% pour le Parti conservateur, c'est une vague bleue quasi complète. Parmi les 34 circonscriptions albertaines, 33 sont présentement projetées favorites aux troupes d'Andrew Scheer (l'exception est Edmonton Strathcona).



Finalement, la Colombie-Britannique détient certainement la plus grande proportion de comtés pivots et de course à trois au pays. Les Libéraux détiennent une faible avance dans la province, mais le PCC et le NPD sont aussi compétitifs dans de nombreuses circonscriptions. De plus, le Parti vert pourrait aussi enregistrer des gains selon les chiffres actuels, particulièrement autour de Victoria.





En conclusion


Nous terminons l'année 2018 avec un haut niveau d'incertitude dans les intentions de vote au fédéral. Certes, les Libéraux demeurent en tête de cette projection, mais une baisse supplémentaire d'à peine quelques points, particulièrement en Ontario, pourrait faire basculer la projection en faveur du parti d'Andrew Scheer.

Le Québec aura certainement son mot à dire sur la scène fédérale en 2019, car le chemin de la victoire pour le PLC passe par une forte performance au Québec. Comme ils pourraient essayer des pertes en Atlantique, en Ontario et en Alberta, les Libéraux auront besoin d'une importante majorité de sièges au Québec pour compenser ces pertes et assurer leur réélection. Toutefois, si la nomination quasi inévitable d'Yves-François Blanchet à la tête du Bloc québécois parvient à remettre ce parti sur les rails, plusieurs circonscriptions serrées (dans le 450 par exemple) pourraient changer de couleur.

Ce sera une année fascinante.

Joyeux Noël et bon temps des Fêtes à tous et toutes.




Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com.

jeudi 20 décembre 2018

Poll-apalooza avant la pause de Noël

Hier était publié un sondage de la firme Campaign Research qui indiquait que le Parti conservateur et le Parti libéral était à égalité statistique - avec un léger avantage de deux points pour le PCC:




Plus tôt ce matin, Global News a publié un nouveau sondage Ipsos (le rapport détaillé n'est pas encore publié), qui donne une avance de cinq points aux Libéraux.

Toujours en matinée, David Coletto de la firme Abacus Data annonçait sur Twitter qu'il publierait de nouveaux chiffres demain:


C'est poll-apalooza avant Noël!

La projection fédérale sera mise à jour dimanche.




Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com.

mardi 18 décembre 2018

Mise à jour Nanos: PLC 36, PCC 34, NPD 17

Les chiffres hebdomadaires de Nanos ont été mis à jour ce matin. Nous avons toujours une égalité statistique entre les Libéraux et Conservateurs en tête des intentions de vote au pays#. L'énorme fluctuation mesurée la semaine dernière semble avoir été une donnée quelque peu aberrante, mais il est encore trop tôt pour en être certain.

Voici les chiffres au niveau fédéral:


Les chiffres sont comparés avec ceux du 16 novembre, car Nanos compile 250 nouveaux répondants par semaine, de sorte que son échantillon se renouvelle complètement à chaque quatre semaines.

Les chiffres au Québec ont peu bougé quoique l'on remarque une baisse du NPD au profit principalement du Bloc québécois. Toutefois, il faut faire preuve de prudence: comme l'échantillon québécois de ce sondage se trouve entre 23% et 24% de l'échantillon total, il est normal que les chiffres fluctuent davantage d'un mois à l'autre:



Nous ajoutons donc ce sondage à la longue liste de 2018. Vous pouvez accéder à la liste complète sur cette page.


La projection sera mise à jour dimanche (et ce sera le cas pour tous les dimanches jusqu'à l'automne!).

Bonne journée à tous et toutes.



Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com.

samedi 15 décembre 2018

Projection fédérale Qc125 du 16 décembre 2018

Avec les sondages des dernières semaines (consultez la liste ici), voici la mise à jour des projections des 338 circonscriptions fédérales.

Les circonscriptions sont classées selon les régions suivantes:


Six partis politiques sont inclus dans cette projection:


Voici la projection du vote populaire du 16 décembre 2018:




Voici la projection de sièges. Le seuil de majorité à la Chambre des Communes est de 170 sièges.






Pour consulter la carte complète de la projection, cliquez sur l'image ci-dessous:





Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com.

mardi 11 décembre 2018

Coup de théâtre: Nanos mesure le PLC et le PCC à égalité

Les derniers résultats du tracking hebdomadaire Nanos ont été publiés cet après-midi et, coup de théâtre, des chiffres complètement chavirés et inattendus en Ontario ont transformé une avance libérale confortable en une égalité statistique entre les Libéraux et les Conservateurs.

Au niveau fédéral, le Parti conservateur du Canada obtient 35% des intentions de vote, un bond géant de sept points depuis le début novembre:


De sonc côté, le Parti libéral du Canada de Justin Trudeau recule de cinq points et n'obtient l'appui de que 34% des répondants des quatre dernières semaines*.

(*Le tracking Nanos compile 250 répondants téléphoniques par semaine, de sorte que l'échantillon se renouvelle complètement après quatre semaines.)

Qu'aurait-il pu se passer pour que Nanos observe un changement aussi important? La distribution régionale du sondage nous démontre que les Libéraux sont démeurés plutôt stables dans l'Atlantique (47%) et au Québec (44%), mais auraient perdu plus de 10 points en Ontario. Au cours de la même période, le PCC aurait grimpé de 15 points... un revirement dramatique de 28 points en un mois dans la province de Doug Ford.




Toutefois, nous devons faire preuve de prudence: il n'est pas impossible que nous assistions à une aberration statistique. Il ne faut jamais perdre de vue que ce sont des échantillons statistiques et qu'ils contiennent du bruit. Nous verrons au cours des prochaines semaines si ce sondage Nanos est le début d'une nouvelle tendance ou d'une aberration (qui s'auto-corrigerait naturellement).

C'est à suivre.

La projection fédérale Qc125 sera mise à jour ce dimanche.

* * *

Voici le rapport de Nanos.



Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com.

Esprit politique #4: Yves-François Blanchet

[Balado] Esprit politique, épisode #4. Notre invitée cette semaine: l'ancien ministre péquiste et candidat à la chefferie du Bloc québécois Yves-François Blanchet.

Balado animé par Marie-France Bazzo avec Alec Castonguay, Mathieu Charlebois et Philippe J. Fournier (Qc125). Bonne écoute!

Cliquez ici pour accéder au balado!


Aussi disponible sur iTunes et Google Play.



Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com.

dimanche 9 décembre 2018

Le NPD va-t-il être rayé de la carte au Québec?

En février prochain débutera la dernière session parlementaire de la 42e législature du Canada. Des élections partielles seront enclenchées, dont celle dans Burnaby-Sud où Jagmeet Singh tentera de se faire élire. Le Bloc québécois aura un nouveau chef (fort probablement Yves-François Blanchet). Le Parti populaire de Maxime Bernier tentera de surpasser les attentes - ce qui sera accompli s'il récolte plus que des miettes lors de ces partielles.

Puis, nous entrerons dans le sprint électoral en vue des élections du 21 octobre 2019. Où en sont les partis représentés à la Chambre des Communes à l'aube de cette année électorale?

Lire la suite de cet article sur le site du magazine L'actualité.





Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com. Post settings Labels Schedule Links Location Options

dimanche 2 décembre 2018

Le NPD fédéral au bord du gouffre

Nous ajoutons deux sondages à la projection: Léger/Presse canadienne et le tracker hebdomadaire de Nanos (consultez la liste ici). Les projections des 338 circonscriptions fédérales ont été mises à jour ce matin. Les circonscriptions sont classées selon les régions suivantes:


Six partis politiques sont inclus dans cette projection: le Parti libéral du Canada, le Parti conservateur du Canada, le Nouveau Parti démocratique, le Parti vert du Canada, le Bloc québécois et le Parti populaire du Canada.


Le plus frappant cette semaine est la chute du NPD, dont la moyenne glisse sous les 20 sièges et s'approche dangereusement du seuil de reconnaissance officielle de parti. Avec chiffres actuels, même obtenir le résultat de 2015 (44 sièges) devient implausible.


S'il veut éviter de sombrer dans l'indifférence, le NPD doit trouver un moyen de renverser la vapeur - rapidement.

Tous les détails de la projection ici.



Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com.

mercredi 28 novembre 2018

Nanos 23/11/2018: PLC 40, PCC 31, NPD 15, PVC 7

Les derniers résultats du tracking hebdomadaire de la firme Nanos ont été publiés hier (pour consulter la liste des sondages, veuillez vsiter cette page).

Au niveau national, les Libéraux de Justin Trudeau maintiennent toujours leur avance avec 40% des intentions de vote au pays.

Les Conservateurs grimpent au-dessus du seuil de 30%, avec 31% des intentions de vote. Les néo-démocrates chutent à seulement 15% au niveau national.




Même s'ils demeurent plutôt stables en moyenne à travers le pays, les Libéraux enregistrent toutefois des gains importants dans la région clé de l'Ontario. En effet, le PLC est mesuré à 48% par Nanos en Ontario - seize points devant le PCC.



Avec un tel niveau de support, et avec une avance significative dans l'Atlantique et au Québec, les Libéraux se dirigraient vers une victoire facile si ces chiffres devaien se transférer dans l'urne en octobre prochain.

Évidemment, octobre prochain est encore bien loin...

* * *

Détails des résultats de Nanos ici.



Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com.

mardi 27 novembre 2018

Esprit politique #3: Dominique Anglade

[Balado] Esprit politique, épisode #3. Notre invitée cette semaine: la députée libérale Dominique Anglade.

Balado animé par Marie-France Bazzo avec Alec Castonguay, Mathieu Charlebois et Philippe J. Fournier (Qc125). Bonne écoute!

Cliquez ici pour accéder au balado!


Aussi disponible sur iTunes et Google Play.



Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com.

dimanche 25 novembre 2018

Projection fédérale Qc125, mise à jour du 25 novembre 2018

À l'aide des sondages des dernières semaines (consultez la liste ici), j'ai mis à jour les projections des 338 circonscriptions fédérales. Les circonscriptions sont classées selon les régions suivantes:


Six partis politiques sont inclus dans cette projection: le Parti libéral du Canada, le Parti conservateur du Canada, le Nouveau Parti démocratique, le Parti vert du Canada, le Bloc québécois et le Parti populaire du Canada.

Voici la projection du vote populaire:





Voici la projection de sièges. Le seuil de majorité à la Chambre des Communes est de 170 sièges.






Pour consulter la carte complète de la projection, cliquez sur l'image ci-dessous:












Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com.

mardi 20 novembre 2018

Yves-François Blanchet sera-t-il le prochain chef du Bloc québécois?

L’ancien député du Parti québécois et commentateur politique Yves-François Blanchet réfléchit à la possibilité de briguer la tête du Bloc québécois. Il compte faire part de sa décision dans les prochains jours.

La situation n'est pas rose au Québec pour le Bloc depuis la démission de Martine Ouellette. En considérant les sondages des derniers mois, nous constatons que les Libéraux de Justin Trudeau trônent loin en tête des intentions de vote des Québécois. Conservateurs, néodémocrates et bloquistes sont loin derrière. Considérez cette projection du vote populaire fédéral pour le Québec:

Lire la suite de cet article sur le site de L'actualité.





Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com.

lundi 19 novembre 2018

Sondage Mainstreet en Beauce: course serrée entre Maxime Bernier et Richard Lehoux

Un sondage de la circonscription fédérale de Beauce a été publié ce matin par la firme Recherche Mainstreet. Ce sondage probabiliste de 616 répondants nous indique qu'il y aurait bel et bien une course entre Maxime Bernier, chef du Parti populaire du Canada, et le candidat conservateur Richard Lehoux.

Mainstreet était sur le terrain les 10 et 11 novembre dernier et la marge d'erreur de ce sondage est de ±4%.

Voici les résultats des électeurs décidés et enclins: le candidat conservateur Richard Lehoux obtient 38% des répondants, alors que Maxime Bernier récolte 35%. Nous avons donc ici une égalité statistique entre les deux partis.


Sans surprise, les Libéraux, le Bloc et le NPD ne sont pas compétitifs dans la circonscription de Beauce.

En 2015, Maxime Bernier, alors candidat conservateur, avait remporté facilement le comté de Beauce avec presque 60% des suffrages, plus de 35 points d'avance sur le PLC.


Ce sondage sera considéré lors de la compilation de la prochaine projection fédérale Qc125. Elle devrait être publiée plus tard cette semaine.

* * *

Voici le rapport du sondage.





Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com.

samedi 17 novembre 2018

Abacus Data: le PLC confortablement en tête

Un nouveau sondage fédéral de la firme Abacus Data publié ce matin vient confirmer l'avance des Libéraux de Justin Trudeau à 11 mois des élections au pays. Ce sondage, effectué avec un panel internet de 1500 répondants entre le 9 et 13 novembre 2018, accorde un avance de sept points au PLC sur les conservateurs.

Si de tels chiffres devaient se transférer dans les urnes l'an prochain, les Libéraux seraient facilement réélus avec une majorité de sièges à la Chambre des Communes.

Voici les résultats nationaux. Le Parti libéral du Canada récolte 38% des intentions de vote au pays, ce qui est stable selon le sondage Abacus du mois d'août 2018.


Le Parti conservateur du Canada obtient 31% des intentions de vote, un recul de trois points par rapport au sondage d'août dernier.

Le Nouveau Parti démocratique est stable avec 16% et le Parti vert du Canada grimpe modestement à 9%.


Toutefois, c'est le découpage régional qui nous indique à quel point le PLC serait toujours dominant dans les projections de sièges. En effet, dans les provinces de l'Atlantique, le PLQ récolte 59% des répondants - une avance monstrueuse de plus de 40 points sur les conservateurs.

Au Québec, malgré un léger recul depuis août (il ne pourrait s'agir que de fluctuations), le PLC détient toujours une avance confortable sur ses rivaux, avec 36% des répondants.


Loin derrière les Libéraux, nous avons une bataille pour la deuxième place entre le PCC (19%), le NPD (17%) et le Bloc québécois (15%).



En Ontario, le Libéraux conservent une avance de 10 points sur les Conservateurs. Le NPD est loin derrière avec à peine 16% des répondants.

Dans les Prairies et en Alberta, les Conservateurs dominent leurs rivaux, sans surprise. Au Manitoba et en Saskatchewan, le PCC obtient 40% des répondants - 17 points devant les Libéraux. En Alberta, le PCC règne avec 59% des répondants, presque 40 points d'avance sur le PLC.

En Colombie-Britannique, où de nombreux comtés pivots pourraient se décider que par quelques points, la course est plus serrée, mais le PLC demeure en avance.


La firme Léger devrait publier ses chiffres fédéraux la semaine prochaine, je mettrai alors à jour les projections des 338 circonscriptions.


* * *

Les détails du sondage Abacus Data se trouvent ici.




Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com.