mercredi 28 novembre 2018

Nanos 23/11/2018: PLC 40, PCC 31, NPD 15, PVC 7

Les derniers résultats du tracking hebdomadaire de la firme Nanos ont été publiés hier (pour consulter la liste des sondages, veuillez vsiter cette page).

Au niveau national, les Libéraux de Justin Trudeau maintiennent toujours leur avance avec 40% des intentions de vote au pays.

Les Conservateurs grimpent au-dessus du seuil de 30%, avec 31% des intentions de vote. Les néo-démocrates chutent à seulement 15% au niveau national.




Même s'ils demeurent plutôt stables en moyenne à travers le pays, les Libéraux enregistrent toutefois des gains importants dans la région clé de l'Ontario. En effet, le PLC est mesuré à 48% par Nanos en Ontario - seize points devant le PCC.



Avec un tel niveau de support, et avec une avance significative dans l'Atlantique et au Québec, les Libéraux se dirigraient vers une victoire facile si ces chiffres devaien se transférer dans l'urne en octobre prochain.

Évidemment, octobre prochain est encore bien loin...

* * *

Détails des résultats de Nanos ici.



Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com.

mardi 27 novembre 2018

Esprit politique #3: Dominique Anglade

[Balado] Esprit politique, épisode #3. Notre invitée cette semaine: la députée libérale Dominique Anglade.

Balado animé par Marie-France Bazzo avec Alec Castonguay, Mathieu Charlebois et Philippe J. Fournier (Qc125). Bonne écoute!

Cliquez ici pour accéder au balado!


Aussi disponible sur iTunes et Google Play.



Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com.

dimanche 25 novembre 2018

Projection fédérale Qc125, mise à jour du 25 novembre 2018

À l'aide des sondages des dernières semaines (consultez la liste ici), j'ai mis à jour les projections des 338 circonscriptions fédérales. Les circonscriptions sont classées selon les régions suivantes:


Six partis politiques sont inclus dans cette projection: le Parti libéral du Canada, le Parti conservateur du Canada, le Nouveau Parti démocratique, le Parti vert du Canada, le Bloc québécois et le Parti populaire du Canada.

Voici la projection du vote populaire:





Voici la projection de sièges. Le seuil de majorité à la Chambre des Communes est de 170 sièges.






Pour consulter la carte complète de la projection, cliquez sur l'image ci-dessous:












Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com.

mardi 20 novembre 2018

Yves-François Blanchet sera-t-il le prochain chef du Bloc québécois?

L’ancien député du Parti québécois et commentateur politique Yves-François Blanchet réfléchit à la possibilité de briguer la tête du Bloc québécois. Il compte faire part de sa décision dans les prochains jours.

La situation n'est pas rose au Québec pour le Bloc depuis la démission de Martine Ouellette. En considérant les sondages des derniers mois, nous constatons que les Libéraux de Justin Trudeau trônent loin en tête des intentions de vote des Québécois. Conservateurs, néodémocrates et bloquistes sont loin derrière. Considérez cette projection du vote populaire fédéral pour le Québec:

Lire la suite de cet article sur le site de L'actualité.





Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com.

lundi 19 novembre 2018

Sondage Mainstreet en Beauce: course serrée entre Maxime Bernier et Richard Lehoux

Un sondage de la circonscription fédérale de Beauce a été publié ce matin par la firme Recherche Mainstreet. Ce sondage probabiliste de 616 répondants nous indique qu'il y aurait bel et bien une course entre Maxime Bernier, chef du Parti populaire du Canada, et le candidat conservateur Richard Lehoux.

Mainstreet était sur le terrain les 10 et 11 novembre dernier et la marge d'erreur de ce sondage est de ±4%.

Voici les résultats des électeurs décidés et enclins: le candidat conservateur Richard Lehoux obtient 38% des répondants, alors que Maxime Bernier récolte 35%. Nous avons donc ici une égalité statistique entre les deux partis.


Sans surprise, les Libéraux, le Bloc et le NPD ne sont pas compétitifs dans la circonscription de Beauce.

En 2015, Maxime Bernier, alors candidat conservateur, avait remporté facilement le comté de Beauce avec presque 60% des suffrages, plus de 35 points d'avance sur le PLC.


Ce sondage sera considéré lors de la compilation de la prochaine projection fédérale Qc125. Elle devrait être publiée plus tard cette semaine.

* * *

Voici le rapport du sondage.





Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com.

samedi 17 novembre 2018

Abacus Data: le PLC confortablement en tête

Un nouveau sondage fédéral de la firme Abacus Data publié ce matin vient confirmer l'avance des Libéraux de Justin Trudeau à 11 mois des élections au pays. Ce sondage, effectué avec un panel internet de 1500 répondants entre le 9 et 13 novembre 2018, accorde un avance de sept points au PLC sur les conservateurs.

Si de tels chiffres devaient se transférer dans les urnes l'an prochain, les Libéraux seraient facilement réélus avec une majorité de sièges à la Chambre des Communes.

Voici les résultats nationaux. Le Parti libéral du Canada récolte 38% des intentions de vote au pays, ce qui est stable selon le sondage Abacus du mois d'août 2018.


Le Parti conservateur du Canada obtient 31% des intentions de vote, un recul de trois points par rapport au sondage d'août dernier.

Le Nouveau Parti démocratique est stable avec 16% et le Parti vert du Canada grimpe modestement à 9%.


Toutefois, c'est le découpage régional qui nous indique à quel point le PLC serait toujours dominant dans les projections de sièges. En effet, dans les provinces de l'Atlantique, le PLQ récolte 59% des répondants - une avance monstrueuse de plus de 40 points sur les conservateurs.

Au Québec, malgré un léger recul depuis août (il ne pourrait s'agir que de fluctuations), le PLC détient toujours une avance confortable sur ses rivaux, avec 36% des répondants.


Loin derrière les Libéraux, nous avons une bataille pour la deuxième place entre le PCC (19%), le NPD (17%) et le Bloc québécois (15%).



En Ontario, le Libéraux conservent une avance de 10 points sur les Conservateurs. Le NPD est loin derrière avec à peine 16% des répondants.

Dans les Prairies et en Alberta, les Conservateurs dominent leurs rivaux, sans surprise. Au Manitoba et en Saskatchewan, le PCC obtient 40% des répondants - 17 points devant les Libéraux. En Alberta, le PCC règne avec 59% des répondants, presque 40 points d'avance sur le PLC.

En Colombie-Britannique, où de nombreux comtés pivots pourraient se décider que par quelques points, la course est plus serrée, mais le PLC demeure en avance.


La firme Léger devrait publier ses chiffres fédéraux la semaine prochaine, je mettrai alors à jour les projections des 338 circonscriptions.


* * *

Les détails du sondage Abacus Data se trouvent ici.




Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com.

vendredi 16 novembre 2018

Calculons les variations des sondages selon les firmes

Voici un exercice intéressant: comparons les sondages de dix firmes canadiennes avec la moyenne des sondages telle que calculée par le modèle Qc125. En tout, 108 sondages fédéraux ont été considérés, soit tous les sondages rendus publics (consulter la liste ici) depuis janvier 2017:

  • 22 sondages de Nanos Research (un à chaque quatre semaines pour éviter d'utiliser des données plus d'une fois);
  • 17 sondages de Forum Research;
  • 15 sondages de Campaign Research;
  • 13 sondages d'Ipsos;
  • 12 sondages d'Abacus Data;
  • 8 sondages de Mainstreet Research;
  • 7 sondages de Angus Reid;
  • 6 sondages de Léger;
  • 4 sondages de EKOS
  • 4 sondages de Innovative Research;

Le tracking des sondages Qc125 considère la taille de l'échantillon des sondages, ainsi que leur date de terrain. Plus un sondage « vieillit », moins sa pondération est importante. L'écart avec la moyenne des sondages est donc mesuré avec la date de terrain des sondages.

Voici les comparaisons avec les chiffres pour le Parti libéral du Canada (axe x) et le Parti conservateur du Canada (axe y):


Nous pouvons remarquer que les firmes Nanos, Campaign Research et Abacus data se trouvent les plus proche du centre (donc plus près de la moyenne des sondages), mais que presque toutes les firmes se trouvent dans un rayon de trois points de la moyenne (EKOS se trouve tout juste hors de cette zone).

L'exception est Forum Research qui, en moyenne, accorde aux conservateurs presque sept point de plus que les autres firmes. C'est un biais considérable. Néanmoins, les sondages Forum tendent généralement à s'approcher du troupeau plus le jour de l'élection approche. En Ontario le printemps dernier, Forum avait mesuré une avance de 19 points aux conservateurs en avril, puis 14 points d'avance au NPD (!!) en mai pour finalement publier un sondage la veille de l'élection qui s'est avéré être parmi les plus précis.

Le graphique ci-haut vous donne une idée de comment je vais pondérer les sondages fédéraux d'ici l'élection d'octobre 2019. En fait, un sondage qui se trouve loin de la moyenne, peu importe la firme, sera attribué un poids moins important dans la pondération - toutefois, si ce même sondage est ensuite confirmé par d'autres firmes, il retourvera a posteriori le poids qu'il aurait dû recevoir.

Telle la suspension d'une voiture qui roule sur une route accidentée, le modèle tente d'atténuer le bruit des sondages.

De nouveaux chiffres seront bientôt publiés et je mettrai à jour la projection férédale. Bonne fin de semaine!




Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com.

mercredi 14 novembre 2018

Recherche Mainstreet: les Libéraux fédéraux toujours loin en tête au Québec

Un nouveau sondage pan-canadien de la maison Recherche Mainstreet nous indique que Justin Trudeau détient toujours une avance confortable dans les intentions de vote au pays. L'échantillon considérable de ce sondage, 7961 répondants, nous permet d'analyser les sous-échantillons régionaux et les résultats sont sans équivoque: avec des avances de dix points et plus dans l'Atlantique, le Québec et l'Ontario, le PLC pourrait remporter une majorité de sièges avant même d'atteindre le fuseau horaire du Manitoba.

Au pays, le Parti libéral du Canada obtient le support de 39% des répondants, soit un niveau similaire aux résultats de l'élection de 2015.







Le Parti conservateur du Canada récolte 35% des répondants, mais obtient l'appui de près de 50% dans les Prairies et plus de 60% en Alberta. Ces hauts niveaux d'appuis dans ces provinces gonflent le score conservateur au niveau national, mais la concentration du vote conservateur rend ce vote inefficace (il y a 34 sièges en Alberta et 28 pour le Manitoba et la Saskatchewan réunis).

Au Québec, les Libéraux de Justin Trudeau possèdent une avance confortable de 20 points sur ses rivaux. En effet, le PLC obtient 41% dans la province:


Le PCC se trouve loin derrière et récolte 20%. Avec un tel niveau d'appuis, les Conservateurs remporteraient fort probablement les circonscriptions déjà acquises dans la grande région de Québec.

Pour sa part, le NPD est en chute libre. Avec à peine 11% au Canada et 12% au Québec, le NPD peinerait à atteindre le seuil de reconnaissance officielle à la Chambre des Communes (seuil fixé à 12 sièges).

De son côté, le Bloc québécois obtient 14% des intentions de vote et ce, toujours sans chef. Plus tôt cette semaine, j'ai écrit dans L'actualité que la chute du NPD au Québec offrait une certaine opportunité au Bloc de se relancer et remporter quelques courses serrées, particulièrement dans les couronnes de Montréal. Or, le prochain chef (ou cheffe) du Bloc devra ralier les électeurs néo-démocrates déçus et pour espérer couper l'avance du PLC. Rappelons qu'en 2011, le Bloc n'avait remporté que 4 sièges malgré 23% du vote au Québec.

Un mot rapide sur le Parti populaire du Canada de Maxime Bernier: son niveau d'appui au pays et au Québec est similaire, soit 4% des répondants. D'autres firmes comme Nanos n'ont mesuré le PPC qu'à 1% dans le dernier mois. Ce parti aurait-il enfin pris son envol? C'est ce que nous apprendrons dans les prochaines semaines.


Nous attendons donc de nouveaux chiffres Léger dans les prochains jours. Je mettrai alors à jour la projection fédérale Qc125.



Bonne journée à tous et toutes!

* * *

Le rapport du sondage Mainstreet est disponible ici.



Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com.

lundi 12 novembre 2018

Esprit politique, épisode #2: Comment reconstruire le Bloc et le Parti Québécois?

[Balado] Esprit politique, épisode #2. Notre invitée cette semaine: la députée péquiste de Marie-Victorin Catherine Fournier.

Balado animé par Marie-France Bazzo avec Alec Castonguay, Mathieu Charlebois et Philippe J. Fournier (Qc125). Bonne écoute!

Cliquez ici pour accéder au balado!


Aussi disponible sur iTunes et Google Play.



Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com.

vendredi 9 novembre 2018

Le Bloc québécois peut-il combler l'écart?

Il est bien connu que la performance d'un parti dans une élection provinciale ne se traduisent pas nécessairement pour le parti homologue au fédéral - ni au Québec, ni dans plusieurs autres provinces canadiennes. Au Québec, depuis 1985, le PLQ a été au pouvoir principalement pendant les périodes où le Parti conservateur du Canada - et son ancêtre le Parti progressiste-conservateur - était la formation dominante à Ottawa (1985-1993 et 2006-2012 et 2014-2015).

Lire la suite de cet article sur le site de L'actualité.





Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com.