vendredi 16 novembre 2018

Calculons les variations des sondages selon les firmes

Voici un exercice intéressant: comparons les sondages de dix firmes canadiennes avec la moyenne des sondages telle que calculée par le modèle Qc125. En tout, 108 sondages fédéraux ont été considérés, soit tous les sondages rendus publics (consulter la liste ici) depuis janvier 2017:

  • 22 sondages de Nanos Research (un à chaque quatre semaines pour éviter d'utiliser des données plus d'une fois);
  • 17 sondages de Forum Research;
  • 15 sondages de Campaign Research;
  • 13 sondages d'Ipsos;
  • 12 sondages d'Abacus Data;
  • 8 sondages de Mainstreet Research;
  • 7 sondages de Angus Reid;
  • 6 sondages de Léger;
  • 4 sondages de EKOS
  • 4 sondages de Innovative Research;

Le tracking des sondages Qc125 considère la taille de l'échantillon des sondages, ainsi que leur date de terrain. Plus un sondage « vieillit », moins sa pondération est importante. L'écart avec la moyenne des sondages est donc mesuré avec la date de terrain des sondages.

Voici les comparaisons avec les chiffres pour le Parti libéral du Canada (axe x) et le Parti conservateur du Canada (axe y):


Nous pouvons remarquer que les firmes Nanos, Campaign Research et Abacus data se trouvent les plus proche du centre (donc plus près de la moyenne des sondages), mais que presque toutes les firmes se trouvent dans un rayon de trois points de la moyenne (EKOS se trouve tout juste hors de cette zone).

L'exception est Forum Research qui, en moyenne, accorde aux conservateurs presque sept point de plus que les autres firmes. C'est un biais considérable. Néanmoins, les sondages Forum tendent généralement à s'approcher du troupeau plus le jour de l'élection approche. En Ontario le printemps dernier, Forum avait mesuré une avance de 19 points aux conservateurs en avril, puis 14 points d'avance au NPD (!!) en mai pour finalement publier un sondage la veille de l'élection qui s'est avéré être parmi les plus précis.

Le graphique ci-haut vous donne une idée de comment je vais pondérer les sondages fédéraux d'ici l'élection d'octobre 2019. En fait, un sondage qui se trouve loin de la moyenne, peu importe la firme, sera attribué un poids moins important dans la pondération - toutefois, si ce même sondage est ensuite confirmé par d'autres firmes, il retourvera a posteriori le poids qu'il aurait dû recevoir.

Telle la suspension d'une voiture qui roule sur une route accidentée, le modèle tente d'atténuer le bruit des sondages.

De nouveaux chiffres seront bientôt publiés et je mettrai à jour la projection férédale. Bonne fin de semaine!




Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com.