mercredi 14 novembre 2018

Recherche Mainstreet: les Libéraux fédéraux toujours loin en tête au Québec

Un nouveau sondage pan-canadien de la maison Recherche Mainstreet nous indique que Justin Trudeau détient toujours une avance confortable dans les intentions de vote au pays. L'échantillon considérable de ce sondage, 7961 répondants, nous permet d'analyser les sous-échantillons régionaux et les résultats sont sans équivoque: avec des avances de dix points et plus dans l'Atlantique, le Québec et l'Ontario, le PLC pourrait remporter une majorité de sièges avant même d'atteindre le fuseau horaire du Manitoba.

Au pays, le Parti libéral du Canada obtient le support de 39% des répondants, soit un niveau similaire aux résultats de l'élection de 2015.







Le Parti conservateur du Canada récolte 35% des répondants, mais obtient l'appui de près de 50% dans les Prairies et plus de 60% en Alberta. Ces hauts niveaux d'appuis dans ces provinces gonflent le score conservateur au niveau national, mais la concentration du vote conservateur rend ce vote inefficace (il y a 34 sièges en Alberta et 28 pour le Manitoba et la Saskatchewan réunis).

Au Québec, les Libéraux de Justin Trudeau possèdent une avance confortable de 20 points sur ses rivaux. En effet, le PLC obtient 41% dans la province:


Le PCC se trouve loin derrière et récolte 20%. Avec un tel niveau d'appuis, les Conservateurs remporteraient fort probablement les circonscriptions déjà acquises dans la grande région de Québec.

Pour sa part, le NPD est en chute libre. Avec à peine 11% au Canada et 12% au Québec, le NPD peinerait à atteindre le seuil de reconnaissance officielle à la Chambre des Communes (seuil fixé à 12 sièges).

De son côté, le Bloc québécois obtient 14% des intentions de vote et ce, toujours sans chef. Plus tôt cette semaine, j'ai écrit dans L'actualité que la chute du NPD au Québec offrait une certaine opportunité au Bloc de se relancer et remporter quelques courses serrées, particulièrement dans les couronnes de Montréal. Or, le prochain chef (ou cheffe) du Bloc devra ralier les électeurs néo-démocrates déçus et pour espérer couper l'avance du PLC. Rappelons qu'en 2011, le Bloc n'avait remporté que 4 sièges malgré 23% du vote au Québec.

Un mot rapide sur le Parti populaire du Canada de Maxime Bernier: son niveau d'appui au pays et au Québec est similaire, soit 4% des répondants. D'autres firmes comme Nanos n'ont mesuré le PPC qu'à 1% dans le dernier mois. Ce parti aurait-il enfin pris son envol? C'est ce que nous apprendrons dans les prochaines semaines.


Nous attendons donc de nouveaux chiffres Léger dans les prochains jours. Je mettrai alors à jour la projection fédérale Qc125.



Bonne journée à tous et toutes!

* * *

Le rapport du sondage Mainstreet est disponible ici.



Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com.