vendredi 1 février 2019

Mainstreet: PCC et PLC au coude à coude, PLC dominant au Québec

La firme Recherche Mainstreet a publié hier son dernier sondage fédéral pan-canadien. L'échantillon du sondage, un total 7 941 répondants au pays, nous permet même d'étudier les sous-échantillons régionaux avec une marge d'erreur tout à fait raisonnable.

Ce sondage a été conduit du 12 au 18 janvier par appels automatisés. Selon Luc Fortin, le nouveau VP de Mainstreet division Québec, l’échantillonnage québécois de ce sondage a été compilé les 17 et 18 janvier, afin d'inclure le nom d'Yves-François Blanchet, nouveau chef du Bloc québécois*.

(*Une partie de l'échantillon québécois de ce sondage avait été conduit avant la nomination de M.Blanchet et utilisait plutôt le nom du chef intérimaire Mario Beaulieu. On m'assure chez Mainstreet que ces données ont été rejetées, d'où la raison pour laquelle l'échantillon québécois a été compilé dans les derniers jours de terrain.)

Voici les résultats fédéraux:



Le Parti libéral du Canada et le Parti conservateur du Canada sont au coude à coude, avec 37% et 35% respectivement. Ces chiffres demeurent plutôt stables depuis le dernier coup de sonde de Mainstreet en novembre dernier.

Au Québec, les chiffres de Mainstreet concordent avec les tendances mesurées par les autres firmes canadiennes sur le terrain. Le PLC demeure loin en tête devant ses rivaux.



  • Avec plus de 40% d'appui au Québec, il n'est pas impossible que le PLC puisse remporter entre 50 et 60 sièges au Québec. Ces serait du jamais vu pour le PLC depuis l'élection de 1980.
  • Les Conservateurs demeurent stables et devaient, avec ces chiffres, conserver leurs acquis au Québec, principalement dans la grande région de Québec.
  • Le Bloc québécois est stable à 14%, un niveau d'appui similaire à celui mesuré par d'autres firmes. On note d'ailleurs que le Bloc obtient cinq points de plus que le PQ avait obtenu dans un autre sondage Mainstreet plus tôt cette semaine. Évidemment, il faut faire preuve de prudence avec de telles comparaisons (intentions de vote provinciales versus fédérales), mais y a-t-il un doute qu'Yves-François Blanchet est rapidement devenu, officieusement, le leader du mouvement souverainiste?
  • Le NPD s'écroule au Québec. 
  • Le Parti populaire de Maxime Bernier obtient 5% au Québec, ce qui est plus élevé que ce que mesurent les compétiteurs de Mainstreet. La raison en est simple et linéaire: Contrairement à Nanos, Ipsos et d'autres, Mainstreet nomme le chef du parti dans ses choix aux répondants. La notoriété du chef gonfle sans doute les chiffres du PPC. La seule autre firme à agir ainsi est Léger qui, dans son sondage fédéral de novembre dernier, mesurait un support de 4% pour le PPC. 


Tous ces chiffres seront ajoutés au modèle et une projection complète sera publiée dans la journée de dimanche.

Bon vendredi à tous et toutes!


* * *

Voici le rapport du sondage de Recherche Mainstreet.





Philippe J. Fournier est le créateur de Qc125. Il est professeur de physique et d'astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Pour toute information ou pour une demande d'entrevue médiatique, écrivez à info@Qc125.com.

Philippe J. Fournier is the creator of Qc125. He teaches physics and astronomy at Cégep de Saint-Laurent in Montreal. For information or media request, please write to info@Qc125.com.